Le temps qu'il fait.

Le temps qu’il fait.

Au commencement était le temps qu’il fait : beau avec des averses vespérales.
Puis vinrent l’Orage, Zeus et Cupidon réunis par le coup de foudre.

Ensuite vint l’homme, sa grotte.
Puis la fenêtre par laquelle  il constatait le temps
En cas de doute il sortait la main pour tâter l’humidité.

Et le temps qu’il fera, et la foudre qui foudoiera.
L’Oracle qui lit dans les foies.
Vint la météorologie qui nous donna les règles du chaos.
Puis le prévisioniste qui inventa le pictogramme :soleil, nuage, 3 gouttes et un petit éclair au coin au cas où.

Le risque zéro, l’algorythme soucieux,  inventèrent l’orage violent dès le millieu d’après midi.
On n’est jamais trop prudent.
Les gens, pourtant toujours en mal d’amour, craignent le coup de foudre.

Parmi les plus fûtés des hommes, certain décidèrent d’ouvrir un petit commerce là-haut sur la montagne, qui dans un nid d’aigle, qui sur une grande moraine.
Tout était réuni pour que fleurisse le bénéfice : un décor grandiose, un accueil chaleureux, de la convivialité et juste ce qu’il faut de promiscuité.

Monsieur et madame Soleil, le temps qu’il pourrait faire, les mises en gardes des médias bienveillants, les appels à la prudence, à éviter l’effort physique en cas de canicule, à craindre l’avalanche dès le moindre flocon, à craindre le pire et à ne jamais envisager le meilleur.

T’es pas venu.

Les glaciers et les bénéfices fondent comme neige au soleil.

 

Retour au blog

Contact

Cabane FXB Panossière
Sylvie et Henri Chastellain
Cabane : + 41 27 771 33 22
info@panossiere.ch
Visitez notre page Facebook Visitez notre page Google Plus

Situation

-
+