Luxe et technologie à Panossière.

La Grande Moraine de Panossière n’est pas de ces lieux où on s’attend à trouver une technologie de pointe et un luxe raffiné.

C’est souvent dans les objets les plus usuels que l’on détecte les prémices d’une révolution technologique.
Il en va ainsi de la formidable douche solaire de Panossière. On mesure en la voyant ou mieux encore en l’essayant l’énorme potentiel du cerveau humain.
Une équipe de chercheurs s’est volontairement isolée sur la moraine, soumise au caprice de la météo,  soumise aux grand vents qui vont à travers la montagne et astreinte à un régime à base de crus locaux.

C’est dans cette contrée hostile et en utilisant les déchets abandonnés là par un prédécesseur peu consciencieux que jaillit l’idée de la douche.
La partie thermique solaire fut facilement réalisée pour une obtention aléatoire d’eau tiède en quantité non négligeable.(On calculera facilement le volume d’eau du tube capteur connaissant sa longueur: 295 pieds 11 pouces et son diamètre : 2 pouces 11/64).
Insérer le Grand Combin (3 sommets de plus de 4000m) dans la salle de bain ne fut pas une partie de plaisir mais un peu d’ingéniosité et beaucoup d’obstination vinrent à bout du problème.
L’intégration d’un arc en ciel autour de la taille du douché nécesitait de trouver le bon diamètre des gouttes d’eau, le bon angle avec le soleil et la bonne pression. La solution fut enfin trouvée à la coop au rayon jardinage avec la douche de jardin à 15F.
Comme toujours le plus dur fut de convaincre les investisseurs tant il est vrai que logique comptable et vision d’avenir ne font pas bon ménage.
Il suffisait maintenant de brancher le tout, de le coupler avec le concentrateur d’ondes patapsychique et d’attendre le dégel, que l’eau coule.
Sans toute l’équipe de designers cette douche ne serait restée qu’une merveille technologique. Ils ont su grâce aux palettes et aux cailloux trouvés sur place créer un mobilier de salle de bain cossu et de bon goût. Créant ce « Style palettes » qui a maintenant envahi toute la planète.

Quelle débauche de luxe, là-haut sur la montagne. Le temps d’attendre le dégel, le temps de monter là-haut, le temps que l’eau chauffe, le temps de revenir, un nuage taquin ayant caché le soleil. Du temps, il en faut pour pouvoir goûter enfin aux bienfaits de cette douche hors du commun.Ni piste d’atterrissage pour jet, ni parking à ferrari, ni passe droit, ni VIP room, ni larbins aux ordres. Pauvres gens pressés et plus importants, ils n’y auront pas accès. Il faut du temps, luxe suprème.

« Combien ça coûte?» te demandes-tu.

Lors d’une séance de tempête cérébrale réunissant l’élite fiduciaire, des consultants financiers de renom, et grâce à la puissance de calcul des ordinateurs de la NASA (que nous remercions au passage) nous avons opté pour la gratuité.

La gratuité étant la valeur la plus proche de l’inestimable.

PS. Cette douche n’est pas à vendre, ni même à échanger contre un jaccuzi illégal au fonds d’une cave glauque.

Retour au blog

Contact

Cabane FXB Panossière
Sylvie et Henri Chastellain
Cabane : + 41 27 771 33 22
info@panossiere.ch
Visitez notre page Facebook Visitez notre page Google Plus

Situation

-
+